Le produit intérieur brut : un des agrégats des comptes nationaux

Depuis longtemps, le produit intérieur brut (PIB) est un meilleur indicateur de l’activité économique existant.  Il mesure la production économique réalisée à l’intérieur d’un état et permet ainsi de suivre de près l’évolution économique d’un pays sur une période définie, plus précisément pour une année par rapport à celle des autres pays.

Les modes de calcul du produit intérieur brut

calcul-du-produit-interieur-brut.jpg

Le PIB se calcule sur la base de la valeur globale de la « production de richesse » susceptible d’être comptabilisée ; dont cette production est émise par les agents économiques (administrations publiques, collectivité, ménage, entreprises,…) constituant la population d’un pays (habitant à l’intérieur du pays). A ce titre, les activités objets quantifiables de valeur négative permettent de déterminer le PIB ainsi que les valeurs quantifiables des activités considérées comme « productives ». Son taux de croissance économique résulte de sa variation d’une période à l’autre et c’est à partir du PIB par habitant que le calcul approximatif du pouvoir d’achat pourrait être effectué ainsi que le calcul mesurant le niveau de vie de la population.

Les limites du PIB

les-limites-du-pib.jpg

Étant donné que le PIB regroupe l’activité négative comptabilisable telle par exemples les dépenses découlant des accidents industriels et les dépenses des incidents domestiques, etc., il écarte ainsi les activités non comptabilisées et les activités positives non administratives et non marchandes comme par exemples les activités « productions domestiques » effectuées quotidiennement au sein d’une famille et celle liée à la consommation des ressources naturelles malgré le fait que le capital naturel alimente en partie la production économique. Aussi, il est difficile d’apprécier si oui ou non une activité a un statut dit « productif » afin de la faire entrer dans le calcul du PIB. Cette appréciation mérite réflexion jusqu’à un certain point afin de minimiser les critiques entourant cette notion du PIB.