Le ministère de l’Économie et des Finances : un département ministériel du gouvernement français 

En France, le département ministériel du gouvernement français chargé de la politique économique et financière est le ministère de l’Économie et des Finances. A ce titre, il a comme principale vocation la gestion des finances publiques.

Comment est organisé ce département ministériel ?

departements-ministeriels.jpg

Le département ministériel de l’économie et des finances travaille en collaboration conjointe avec les départements ministériels de redressement productif et ceux de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique. Ce département ministériel comporte cinq directions générales telles la direction générale du Trésor (DGT), la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la direction générale de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), la direction générale des Finances publiques (DGFiP), la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI). Ces directions générales divisent en branches en direction, en service ou en cellule comme la direction des affaires juridiques des ministères économiques et financiers, le service de contrôle budgétaire et comptable ministériel, le service du contrôle général économique et financier et les services à compétence nationale : TRACFIN, des systèmes d’information budgétaire, financière et comptable de l’Etat et  l’inspection générale des finances, ect.

Les missions du ministère de l’Économie et des Finances

economie-et-des-finances.jpg

Depuis 2012, œuvrant dans la gestion des finances publiques, les départements ministériels du ministère de l’Economie et des Finances ont pour missions respectives ou/et solidaires de piloter l’ensemble des comptes publics, de mettre en œuvre les stratégies pluriannuelles en ce qui concernent cette gestion des finances publiques. Ensuite, de développer et de promouvoir l’économie sociale et de renforcer la solidarité. Puis, de mettre en œuvre la politique gouvernementale en matière fiscale, budgétaire, économique et financière. Et enfin, ce département ministériel assure la gestion de consommation et l’application de répression des fraudes.